Si j’avais su

Début octobre j’ai eu l’Evjf d’une mes très bonnes amies.

Pensant que Jules César serait là, javais fais (à l’epoque) mille plans dans ma tête pour éviter l’alcool, pour ne pas trop danser, pour ne pas me coucher trop tard … Et puis bon bah vous le savez rien de tout ça ne s’est passé comme ça.

Lors de cette soirée, une de mes amies me prévient que la témoin est enceinte mais qu’elle ne veut pas encore l’annoncer. Je la regarde, elle ne boit pas, sort les excuses que j’avais prévu, elle me prend mes répliques, celle que j’avais prévu pour Jules César et moi.  C’est un sacré coup de poignard, c’est bête mais j’ai l’impression qu’elle a volé ma place. J’en viens à ne pas l’apprécier, je préviens au retour du week end FPO qui ne dis rien mais comprends que ça m’à fait du mal.

Et puis il y a eu le mariage ce week end. Mariage pour lequel j’avais aussi pensé à un scénario si j’avais eu Jules César. Et puis je me dis que ce scénario il sera pour elle….

La vieille du mariage, dîner tous ensemble, le champagne coule à flots, je profite, je ris, je suis avec mes amies, tout va bien. Elle arrive à son tour, il y a beaucoup de monde, et puis au cours de la soirée je la vois au loin; une coupe de champagne à la main…. J’enrage, elle a la chance de porter la vie et elle bois. Je prends mon courage à la main, elle est dehors dans le jardin, elle ris avec sa coupe, elle est heureuse, quelle inconscience … On commence a parler. Et puis étonnée je lui dis sans détour avec une pointe d’amertume « Tu bois du champagne ? « .

Là, tout a basculé je me suis sentie tellement nulle. Elle a perdu son bébé à 3 mois et demi.  Il était mal formé et son coeur s’est arrêté. Cela fait une semaine et demi. Les yeux humides, elle me parle de ce qu’ils ont vécu. J’ai mal pour elle vraiment mal et je m’en veux tellement.

Nous avons beaucoup parlé, je lui ai dit pour nous, elle a pleuré, moi aussi. En même temps le champagne développait nos sens. Je m’en veux beaucoup d’avoir ressenti tout ça. 

Je lui souhaite de se remettre de tout ça vite, de vite retrouver le sourire et l’étincelle dans ces yeux. Je lui souhaite « d’être heureuse en attendant le bonheur. « 

Publicités

31 réflexions au sujet de « Si j’avais su »

  1. Une amie a fait sa première IAC il y a une quinzaine de jours…Je me suis dit que ça me ferait mal si ça marchait pour eux avant nous, c’est bête, méchant….Et quand elle m’a annoncé que ça n’avait pas marché j’ai pleurer….j’ai culpabilisé…
    La vie est injuste, DN est vraiment une salope avec tout le monde…

  2. Je comprends ta réaction et tu as su quoi lui dire apres. Ne t’en veux pas, ça aurait pu arriver à n’importe qui. Qui sait, cela lui a fait peut etre du bien de parler à quelqu’un qui comprend, qui n’aura pas eu une réaction déplacée

    1. OUi ca a fait du bien. j’ai pas de souci pour en parler de mon côté mais je pense qu’elle ça lui a fiat un grand bien de trouver quelqu’un qui comprend ! Je t’embrasse et espère fort que tu non vous vous portez bien 🙂

  3. ce post me rend triste pour toi car tous ces moments ont dû être difficiles à vivre, triste pour ce couple qui a vécu ce drame, triste pour « etvouscestpourquand » car je comprends très très bien ce qu’elle a écrit (je pense qu’on a presque toutes pensé des choses dans ce genre) et triste pour nous toutes car cette foutue infertilité nous vole pas mal de jolies choses.
    Mais ce post nous montre une fois encore que tu restes quoiqu’il en soit une bien jolie personne.

  4. Malheureusement ta réaction était normale et pleurer avec elle prouve que tu n’es pas un monstre.. cela fait aussi partie des leçons de la vie. L’herbe n’est pas toujours plus verte dans le champ du voisin. Des gros bisous

  5. Comme quoi on ne peut jamais savoir ce qu’il se passe chez les autres…
    C’est normal ce sentiment d’injustice quand on voit que pour les autres ça marche… mais quand il y a ce genre d’événement, on réalise et on s’en veut. Courage à elle

  6. C’est vraiment dur pour elle, à 3 mois et demi on doit être tiré d’affaire normalement…ne t’en veux pas et essaie de ne pas te projeter la fois prochaine. Les grossesses pour des femmes comme nous doivent se vivre par petites étapes je pense. Courage et encore une fois déculpabilise, tes sentiments étaient tout simplement humains.

    1. OUi oui mais bon c’est humain de se projetter mais ca me sert de leçon ! C’est ça la vie apprendre du passé, je ferais pas les mêmes projections la prochaine fois mais mon cerveau mouline tellement !!!!!!!! des bisouss ma jolie

  7. je pense bien souvent à toi ma douce. Ne t’en veux pas, ne culpabilise pas d’avoir eu ses pensées… tu nous as bien assez montré que tu avais un grand cœur. des bisous ❤

  8. Pas de culpabilité à avoir ma jolie. Tu n’y es pour rien, et tu le sais… La vie est souvent injuste et c’est comme ça. J’imagine que cet échange a dû être très fort émotionnellement. Vous vous êtes comprises et je suis certaine que ça vous aura fait du bien à toutes les 2. Bises.

  9. Tu ne pouvais pas savoir. Vu ce qui t’est arrivé dernièrement ta réaction était plus que normale, je pense qu’on aurait sûrement toutes eu la même.

  10. Ma maman te répondrait: « Avec des « si » on mettrait Paris en bouteille ». Vous avez aussi cette expression par chez vous?
    Comme l’ont déjà dit les filles, tu ne pouvais pas savoir et tes sentiments à l’EVJF étaient normaux au vu de ton parcours. Dans tous les cas, tu n’as pas été désagréable avec cette dame et tu lui a même apporté un peu de réconfort lors du mariage, j’en suis certaine. Tu n’as aucune raison de culpabiliser. La cruauté est le fait de DNLP.
    Je t’embrasse bien fort.

  11. Comme je te comprends… j’ai vécu une situation similiaire il y a peu, et je me suis sentie très mal. C’est bien que vous ayez pu boire une coupette et pleurer ensemble.

  12. Mon pauvre petit oeuf.. Je comprends ton désarroi. C’est simplement pas de bol, toi si douce et si prévenante.. C’est bien si vous avez pu en discuter. C’est compliqué de suivre une grossesse en se disant « tiens j’aurais été au même stade si ça avait marché ». Je vais pas être originale je pense comme les autres : sois indulgente avec toi. On est sacrément balotées.

  13. C’est rude… vous avez eu ce moment où vous retrouver dans vos peines….
    Au delà de ça, la PMA peut nous rendre aigrie…. aie…
    Mais vous avez fait de ce moment embarassant pour vous deux, un moment sincère d’échange entre femmes.
    Moi aussi j’ai été envieuse…. C’est humain… mais on attend par le malheur des autres, ça, c’est sûr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s