Comment ça va aujourd’hui …

Cela fait un peu que je n’ai pas écrit mais vous le savez j’attends toujours la surprise de Futur Papa Oeuf pour que les choses se dégoupillent ! Que j’ai hâte. Il me l’a dit, il s’est comment il va me faire la demande. Après, grosse surprise, je ne sais pas quand … Je suis tellement impatiente que du coup ça me fait oublier un peu l’attente de notre Petit Oeuf, là je suis plus dans l’attente de ce que mon chéri me prépare ! (ça fait passer ce fichu temps plus vite jusqu’au mois de décembre où je sais qu’il me fera sa demande]. Vous devez nous prendre pour des zinzins avec ses histoires de surprises, des fois j’ai l’impression que l’on plane mais bon, j’ai besoin de ce romantisme et de cet amour dans ce parcours qui nous a déjà un peu cassé les ailes.

Ca fait quelques temps aussi, que je voulais parler de quelque chose qui me touche. Je suis pleinement consciente que notre Petit Oeuf ne viendra jamais naturellement [ merci Mamie pour ton héritage pourri], j’ai accepté tant bien que mal que notre Petit Oeuf ne portera pas mes gênes, que des médecins se sont penchés et se pencheront encore et encore sur mon intimité, que nous seront plus de 2 à faire notre enfant, j’ai accepté tout ça, pas le choix, l’objectif étant, avoir une famille, donner de l’amour, transmettre, aimer et être aimé. Mais alors pourquoi, hein pourquoi est ce qu’à chaque fois qu’avec Futur Papa Oeuf nous faisons l’amour, oui, à chaque fois, une fois que tout est fini, je reste allongée et j’y crois secrètement. Je me dis peut être … C’était si bien, ça serait miraculeux que notre enfant soit issus de ce moment là. C’est comme ça que ça se passe chez les autres, non ? Un petit coup si simple et hop un bébé ! A chaque fois j’ai la gorge serrée, je ne dis rien à Futur Papa Oeuf, mais ça me fait mal de me dire que nous, oui nous, nous ne sommes pas comme tout le monde, ce n’est pas aussi simple que chez les autres. Ca me fait ça toujours après avoir fait un gros calin, plus tard ou dans la journée, je relativise et je pense différemment. Mais dans ce moment là, c’est toujours difficile parce qu’on s’est bien que dans la logique c’est comme ça que ça se passe et pas autrement.

Bref,j’ai l’impression d’avoir été un peu brouillon et vous me direz que le plus important c’est d’avoir notre Petit Oeuf, j’en suis consciente, qu’importe le chemin pris mais quand la route est cabossée, des fois, ça peut faire mal, ça laisse des bleus … Et ça va mieux seulement quand on arrive. Vivement la fin de la route.

tumblr_lzbwg8TO3o1qayzfpo1_400_large

Publicités

32 réflexions au sujet de « Comment ça va aujourd’hui … »

  1. Tu sais je crois qu’on est toute un peu pareil… les miracles ça existe. Alors on y pense forcément. C’est difficile de prendre le sexe « que » comme du sexe quand on veut un bébé. Personnellement je trouve que ton ressenti est normal 🙂

    1. Merci pour ton message , c’est vrai que le sexe pour le sexe quand on pense à avoir un bébé c’est dur. Moi j’ai toujours mon Petit Oeuf à l’esprit ! Pleins de bisous

  2. Je dois être bizarre… (je l’ai jamais dit car c’est limite « tabou »). Ici c’est Chérid’A qui porte ce type d’espoir et de miracle, moi pas. J1 est arrivé hier, je ne m’attendais à rien de toute façon. Mais ma moitié, lorsque je lui ai dit, a de suite dit « c’est dommage, ca veut dire qu’il y a 15 jours… peut-être que ça aurait marché ». Et sincèrement, je n’y avais même pas pensé. Je sais, c’est bizarre… mais ca vient du fait que ma propre mère nous a tous eu par traitements, et n’a jamais eu de grossesses en dehors des traitements (stim’), alors bon… depuis petite pour moi « tomber » enceinte, c’est grâce aux piqures, à moins d’un miracle… Néanmoins, parfois je trouve cela dommage que je n’ai pas cette jolie image que la fusion de nous deux sans traitement puisse donner un enfant (car fusion de nous deux avec programmation (c’est là la différence que je souligne, il n’y a pas de magie totale, même si de la magie tout de même) au final c’est ce qui a marché – c’est encore très différent des iac (que j’ai connu) et fiv (que je ne connais pas)).
    Bref, je m’étale.
    Je trouve cela « normal » que tu y penses, que tu désires ce miracle. C’est joli et plein d’amour d’y croire. Des bises

    1. Bah tu sais le fait d’être ménopausée, je m’interdis un peu de penser ça mais bon on ne maîtrise pas ses pensées malheureusement … 🙂 Et Papa Oeuf, lui je ne sais pas s’il y pense … L’essentiel pour lui c’est d’avoir un petit bout 🙂 Bisous Bounty et merci pour ton long et très détaillé message 🙂 plzeins de bisous

  3. C’est drôle, j’étais comme toi, et j’ai fini par comprendre que c’était impossible, mais l’homme, comme Bounty, a continué d’y croire. Jusqu’à ce qu’en RT on nous dise clairement qu’il y avait pas de problème pour une fiv, mais niet naturellement…
    C’est décevant et en même temps c’est bien d’y croire encore. Tant pis pour la déception du j1. Et qui sait. C’est vrai que ça arrive…

  4. Bah, je crains qu’en réalité tu sois comme tout le monde c’est à dire comme toutes les Pmettes. L’espoir d’un miracle se niche toujours dans un coin de notre esprit. C’est humain.
    Tant que tes espoirs ne t’empêche pas de vivre et de continuer le combat avec la PMA moi je dis qu’il n’y a pas de mal. En plus les certitudes du genre 0% de chances d’y arriver je n’y crois pas (sauf si tu n’as plus aucun organe reproducteur).
    Bises

  5. C’est difficile de ne pas espérer au miracle, quand pour la plupart des gens c’est sous la couette que ça se passe.. Je comprends tellement.. mais tant que vous arrivez à vivre pleinement votre sexualité…ça fait pas de mal. De notre côté, on s’est retrouvé à ce niveau là quand on a compris que notre petit ne serait pas fabriqué sous la couette… Bcp moins de pression pour nous. Des bisous

    1. Moi aussi, à chaque fois, pas de bons moments chez moi, je suis totalement ménopausée mais j’y pense tout le temps juste après ! Ca ira peut être mieux avec le temps, là je garde mes réflexes d’avant (avoir appris ça] ! Bisous bisous

  6. je pense que je ne l’accepterait jamais et c’est surement le plus dure finalement de ne faire l’amour « que » pour le plaisir…mes amies ne comprennent pas,forcément,elles me disent « t’as de la chance toi t’es pas obligé de prendre la pilule »bah oui c’est vrai quelle chance!!pour toutes les infertiles(meme par procuration)je pense que c’est le plus douloureux
    moi je part dans un mois en lune de miel et meme si tout le monde me saoule avec ça au fond de moi j’éspère aussi qu’il y ai un miracle…

  7. Même diagnostiquée en prémenopause, je m’étais les jambes en l’air et je restais allongée des minutes entières. Et quand les vilaines arrivaient, c’était le désespoir. On rêve toutes aux miracles.

  8. Moi aussi, j’espere à chaque fois!.. Mon mari aussi; on ne peux pas s’en empêcher même si c’est douloureux quand la réalité nous rattrape!
    Une petite question, tu connais les causes de ton insuffisance ovarienne? (tu parles d’hérédité du côté de ta grand-mère).
    Ayant toujours tendance à culpabiliser, je cherche toujours une explication à la mienne… Le tabac? Un traitement médicamenteux (j’en ai pris tellement des médocs!)? L’alimentation? Le stress?
    Je sais que ça ne changera pas grand chose de le savoir… Sauf peut être à me sentir moins coupable…
    En tout cas, j’ai arrêté de fumer il y a six mois et mon taux d’AMH s’est effondré en 1 an! Ça me donne envie de reprendre!!!

    Sinon, je te souhaite une belle déclaration et surprise de ton papa œuf! Et n’oublie pas de nous donner les détails!

    1. Bonjour Rosalie !! Je ne te connais pas, bienvenue sur mon blog !! En as tu un aussi ? Tu es io !? Et que fais tu toi ? Don ? Mon io à moi est génétique…. Malheureusement c’est l’héritage transmis par ma grand mère maternelle. Ma mère n’a pas eu ce souci mais ma tante qui elle est décédée tôt avait le même souci. Je ne culpabilise pas et je n’en veux à personne, c’est la vie. Ne te culpabilise pas non plus il y a des choses pour lesquelles on ne peut malheureusement rien faire ! J’ai thé de vous raconter la surprise de futur papa œuf, j’ai hâte de vous dire qu’on a confirmé à la clinique !!! En attendant bisous !

  9. Même avec un seul ovaire qui fonctionne à peu près et une seule trompe, probablement pourrie, et du mauvais côté (celui de l’ovaire qui ne fonctionne pas), + en route vers le don, je ne peux m’empêcher d’y croire (très modérément mais un peu quand même). Il est très difficile d’accepter notre état, d’autant que notre mal ne se ressent pas et ne se voit pas. Et qu’il ne correspond pas à notre âge. Mais les miracles existent et j’aime y croire aussi.

    1. Oui c’est pas facile. Moi je ne néglige pas le fait que peut être un jour il y aura un miracle, on ne sait pas … Mais pour notre projet de vie, créer notre bulle, on a pas le choix d’aller vers le don ! Mais ça ne m’empêche pas d’y croire que la nature me fera peut être une surprise … Le plus important à l’heure actuelle c’est de réussir à avoir grâce au don, notre petit œuf ! Bon courage à toi miss et ne cessons jamais de croire au miracle qui sait ! Je t’embrasse !

  10. Non vous n’êtes pas fous! Vous êtes de grands romantiques et c’est tellement beau de vous lire.
    Je crois que nous rêvons toutes secrètement de ce bébé couette miraculeux!
    On sait que c’est impossible mais, aussi mince soit-il, l’espoir est toujours là.
    Des bisous

  11. Je m’ajoute à la longue liste de celles qui te comprennent. J’ai même fait pire, heureusement que mon homme m’a comprise dès le début et m’a câlinée, parce que très souvent, quand on faisait l’amour et que c’était juste magique, les larmes se mettaient à couler parce que je me disais que c’est pas normal qu’avec autant d’amour et de fusion, rien n’en résulte. Mais pour autant, j’avais bien compris que J1 arriverait de toute façon, pas de miracle pour nous. Voilà, tu vas pouvoir dire que je suis un peu frappa-dingue^^
    Je trouve l’idée de la surprise empreinte d’amour et de complicité, vous pourrez vous appuyer sur toute la beauté de ce moment dans les moments d’incertitude.
    Je t’embrasse

    1. Oui c’est pas facile … mais j’imagine que quand on voit le + sur le test on se demande pas comment notre bébé a été fait, on est juste heureux ! n’est ce pas ? 🙂 Gros bisous à toi et ton titlou !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s